Paul Magnette doit aller beaucoup plus loin.

Paul Magnette doit aller beaucoup plus loin.

Communiqué de presse : Paul Magnette doit aller beaucoup plus loin

Le Parti Libertarien accueille avec bienveillance les déclarations du Ministre Paul Magnette sur les ventes d’actifs pour réduire la dette de l’État. Pour la première fois depuis trop longtemps, un ministre se penche sur la question du remboursement de la dette belge. C’est un succès pour le Parti Libertarien qui veut éveiller un débat public sur la dette publique. Comme nous le rappelions dans La Libre Belgique du 5 janvier dernier, la Belgique n’a aucun moyen de rembourser sa dette et le défaut souverain est inévitable. Manifestement, nos propos ont fait mouche et obligent le gouvernement à se pencher sur la question.

Nous sommes cependant déçus par l’incapacité de M. Magnette de réaliser les ordres de grandeur dont il est question. La vente d’un quart de Bpost rapporterait entre 300 et 400 millions d’Euros, soit 0,1 % du montant de la dette publique. Autant dire que le résultat serait insignifiant. Comme le Parti Libertarien ne cesse de le répéter, la dette publique est aujourd’hui totalement hors de contrôle.

Nous encourageons le gouvernement à avancer dans sa réflexion sur les indispensables privatisations en Belgique. Un vaste plan de désengagement de l’État (Bpost, SNCB, Belgacom, SFPI, SRIW, bâtiments, etc.) devrait avoir pour but de lever 50 milliards d’Euros. Ce montant permettrait d’assurer le maintien des fonctions essentielles de l’État lors du défaut souverain à venir et de financer les réductions d’impôts qui permettront de relancer notre économie.


Ce poste a été rédigé par
Président du Parti Libertarien.
Les commentaires sont fermés.