Le Parti Libertarien ?

Le Parti Libertarien ?

Le Parti Libertarien est la seule organisation politique qui vous respecte pour ce que vous êtes : un individu unique et compétent.

Les libertariens croient à la liberté et à la responsabilité personnelles.

Les libertariens pensent qu’être libre et indépendant est un sublime choix de vie. Nous voulons un système qui encourage toutes les personnes à prendre ce qu’ils veulent de la vie ; Un système qui les laisse vivre, aimer, travailler, jouer et rêver comme bon leur semble.

L’idée libertarienne est humaniste, centrée sur les personnes. Nous pensons que chaque individu est unique. Nous souhaitons un système qui respecte l’individu et nous encourage à découvrir le meilleur de nous-même et à réaliser notre plus haut potentiel.

La philosophie libertarienne est une approche logiquement cohérente de la politique, basée sur le principe moral de la propriété de soi. Chaque individu a le droit de disposer de son propre corps, de sa propre action, de sa propre expression et de sa propre propriété. L’unique rôle de l’Etat est d’aider les individus à se défendre de la violence et de la fraude.

Le Parti Libertarien s’adresse à tous ceux qui ne veulent pas diriger la vie des autres et ne veulent pas qu’on contrôle la leur. Vivre et laisser vivre est la devise des libertariens.

Ce poste a été rédigé par

4 commentaires on "Le Parti Libertarien ?"

  • c'est l'anarchie que vous proposez et le chacun pour soi, chacun fait ce qu'il veut sans se soucier des conséquences pour les autres…

    • Jean-Marie Bontemps dit

      Une société libertarienne assure le respect des droits de propriété de chacun. Ainsi si une société industrielle se met à polluer une rivière, elle pourra être poursuivie par les riverains sur base de l’article 1382 du Code civil. Les externalités négatives ne sont pas ignorées et se résolvent par la négociation (théorème de Coase) ou par les Cours et Tribunaux. Cependant, une taxe Pigovienne n’est pas envisageable puisqu’elle bénéficie un tiers (l’Etat) qui n’a subi aucun dommage !
      Une telle société pourfend également la fraude commise par des individus comme Madoff et des entités comme l’Etat belge qui promettent des services qu’ils ne produisent pas eux-mêmes.
      Bref, chacun ne fait pas ce qu’il veut puisque pour survivre et prospérer dans une société libre, il faut proposer des services et des biens que les autres individus apprécient. Si une personne ou une société est en faillite, cela signifie avant tout qu’elle n’a pas satisfait les intérêts des consommateurs, autrement dit, qu’elle ne s’est pas assez soucié des « autres ».
      Enfin, il me semble que le parti libertarien souhaite mettre un terme aux subventions offertes aux secteurs bancaires. Ces subventions consistent surtout en la création de liquidités ex nihilo par les banques centrales au profit des banques commerciales érodant au passage, le pouvoir d’achat des individus.

  • Anonymous dit

    Le problème, c’est qu’il faut à la tête d’un parti quelqu’un d’extrêmement habile politiquement, doublé d’un orateur hors pair, à l’aise devant le public belge composé de barakis, d’assistés riches, de réactionnaires, et d’idiots de tout poil qui en majorité souhaitent plutôt préserver le statu quo.

    Autant les idées sont séduisantes, faute d’un leader charismatique, on peut déjà prédire une réaction inexistante dans l’électorat belge francophone, dont l’inertie est ancrée depuis des générations.

    Bonne chance à vous, mais à voir les quelques vidéos, je n’ai pas l’impression que vous avez encore la personne capable de parler et de toucher le coeur et l’intelligence, pourtant fort limitée, de ce public varié.

    • Patrick Smets dit

      Non, nous ne l’avons pas encore trouvé. Ça fait partie de la to-do-list. En attendant, on ne va pas s’assoir et pleurer…