Le Parti Libertarien soutient Gary Johnson.

Le Parti Libertarien soutient Gary Johnson.

Bien que l’ensemble du système électoral américain soit construit pour imposer la domination des deux vieux partis, les libertariens ne lâchent pas le morceau et proposent à chaque élection présidentielle un candidat alternatif. Cette année, nous avons l’honneur de soutenir Gary Johnson à qui nous souhaitons le plus grand succès possible.

Après une réussite personnelle dans les affaires en tant que patron et fondateur d’une des plus grandes entreprises de construction du Nouveau-Mexique, Gary a exercé 2 mandats au poste de Gouverneur de cet état. Il s’y est illustré par l’usage systématique de son droit de véto. Cette lutte contre l’inflation législative lui a valu le surnom de « Governor Veto ». Appliquant une politique de bon sens inspirée par son expérience dans le privé, il est parvenu à équilibrer le budget de son Etat tout en réduisant régulièrement les impôts. Performance à laquelle aucun de ses deux concurrents ne peut prétendre.

D’un point de vue personnel, le candidat libertarien s’est également illustré par une pratique constante des sports les plus exigeants. Ainsi, il a participé à plusieurs triathlons – dont le célèbre Ironman de Hawaii – et il a escaladé le Mont Everest. Il a également reconnu avoir consommé de la marijuana, ce qu’aucun candidat Président n’avait fait jusqu’ici. En bon libertarien, il milite pour la dépénalisation de cette drogue et la fin de la guerre contre la drogue au niveau fédéral.

Nous pensons qu’il est important de faire connaître la candidature de cet homme d’exception et de ne pas laisser le système bipartisan monopoliser l’attention des médias. Gary Johnson est le seul candidat à offrir une véritable alternative à la course folle du gouvernement américain vers toujours plus de dépenses, toujours plus de dettes et toujours plus de guerres. Nous espérons que les électeurs américains le soutiendront et montreront au monde un autre visage des Etats-Unis.

Afin de lui faire connaître notre soutient, le Parti Libertarien a envoyé la lettre suivante à Gary Johnson.

 « Dear Gary,

We are a newcomer in the worldwide Libertarian family and we just wanted to let you know we support your efforts to make your voice and ideas heard on national media.

Your reputation as “Governor Veto”, as well as your political views on school vouchers and drug decriminalization, have been a source of inspiration to us whilst setting out the “Parti Libertarien” in Belgium.

Your presentations are the sort of messages we aim at getting through to the people in Belgium:

  • Reduce state intervention, cut taxes and improve management to achieve better results in state services.

  • Do not compromise on freedom and individual liberties.

  • Do not accept anything less than honesty and integrity from the people you vote for.

We wish you the best of success in your efforts and in the upcoming election.

 Remember that anything you achieve in the United States of America will support libertarian ideas everywhere and, as such, will help us promoting our common ideal in Belgium.

Good luck !! »

Ce poste a été rédigé par
Président du Parti Libertarien.

15 commentaires on "Le Parti Libertarien soutient Gary Johnson."

  • Flo dit

    Pourquoi pas Ron Paul ? Bien plus aimé et expérimenté ?

    • Alexis Grabinszky dit

      Bonjour Flo,

      Les deux étaient en course pour la candidature à l’élection présidentielle US. Cependant, comme vous le savez les urnes ont parlé lors de la convention Républicaine à Tempa en Floride.

      Il nous reste donc qu’un seul représentant partageant nos idées pour la présidentielle US. En outre, nous saluons le travail, la détermination et et la clairvoyance de Ron Paul au Capitol et tout au long de sa carrière afin d’oeuvrer aux idées de liberté et de responsabilité pour chacun !

      Bonne journée

      • Flo dit

        Oui tout à fait,
        je me demandais juste pourquoi Gary Johnson plus que Ron Paul lors de la primaire. Pour moi Ron Paul est un emblème et le mouvement populaire derrière sa candidature en 2007 et en 2012 tout simplement fantastique 🙂 Mais enfin, Gary Jonhson est sympathique aussi c’est vrai.

        • Alexis Grabinszky dit

          L’activité sur le site web coïncidence avec la naissance de notre futur parti 😉 ce qui explique cela. Vous avez raison de souligner le charisme et l’engouement qu’il a porté durant toute sa carrière et spécialement durant la dernière primaire. Nous ne l’oublions pas et ne vous inquiétez pas, on ne manquera de lui rendre hommage et de partager ses enseignements.

          En tout cas, nous vous remercions de l’intérêt que vous nous portez, cela fait plaisir.

          A bientôt,

          • Patrick Smets dit

            Depuis des années, Ron Paul est une source d’inspiration pour de nombreux membres du Parti Libertarien. Sa formidable campagne lors des primaires du Parti Républicain fut un des moteurs de notre action politique et, sans lui, notre parti n’aurait peut-être jamais vu le jour. C’est donc un grand homme à qui nous rendons régulièrement hommage et dont nous essayons de reproduire l’action en Belgique. Hélas, le Parti Républicain n’a pas voulu choisir un authentique défenseur de la liberté comme candidat à la maison blanche et nous soutenons donc l’unique candidat capable de faire évoluer favorablement les choses aux USA.

          • Flo dit

            il va de soit qu’il faut soutenir Romney face à Obama à défaut d’avoir un libertarien élu par les républicains (malgré sa réthorique guerrière qui ne me parle pas plus qu’a Ron Paul).

            Je suis ravi de voir qu’un parti libertarien a vu le jour en Belgique. Mais vous n’aurez pas ma voix….. Pour une raison simple : je suis français 🙂

            Cela étant, bonne continuation ! Qui sait, peut-être qu’un parti libertarien verra le jour en France aussi… Salutations.

          • Patrick Smets dit

            Heu.. non, ça ne va pas de soi. Il faut absolument sortir de ce chantage au vote utile qui, en France et en Belgique comme aux USA, empêche l’apparition d’une vrai force de changement. Il faut donc soutenir les candidats libertariens là-bas comme ici.

          • Flo dit

            ahhh, en fait je croyais que Gary Johnson avait fait les primaires républicaines ! Je pensais que votre soutien était pour la primaire…, qu’il avait perdu, comme Ron Paul, contre Romney et que donc désormais vous souteniez Romney, désolé. Voilà pourquoi dans mon tout premier message que vous demandez pourquoi Johnson plus que Ron Paul.

            Mais oui, s’il est candidat contre Romney et Obama c’est le libertarien Gary Johnson qu’il faut soutenir. Je ne savais pas qu’il était candidat. D’où mon soutien au premier abord à Romney contre Obama… Je n’ai pas regardé de près cette année le déroulement de l’élection.

            S’il y a bien un combattant du vote utile et du bipartisme, c’est moi ! la France en meurt.

    • Alexis Grabinszky dit

      Un petit lien intéressant pour vous :

  • Cyril dit

    Je ne pense vraiment pas qu’il faille soutenir un candidat ou un autre lors des Présidentielles Américaines, ni ailleurs d’ailleurs. Si nous ne poussons pas les idées auxquelles nous croyons personne ne le fera à notre place et les deux grands partis que ce soit aux Etats Unis, en France et en Belgique dans une moindre mesure resteront de grands partis sans aucune véritable opposition !

  • Peel Olivier dit

    Je me pose des questions contre une dépénalisation de la marijuana ou une fin de guerre contre les drogues. La drogue est une opposition flagrante contre la liberté individuelle. D’une manière illusionniste, elle fait croire que l’on est libre pour quelques heures ou quelques minutes. Petit à petit, elle rend la personne dépendante et esclave. Je constate ces dégâts auprès de mes élèves (même ceux qui ne consomment que la marijuana). Comment puis-je dire que je dépénalise une telle drogue sachant qu’elle rendra esclave quelqu’un alors que je milite pour la liberté de tous?
    Je ne puis me cantonner au tenant sans tenir compte des aboutissants.

    Je ne suis pas fermé à la discussion mais je me pose des questions à ce propos.

    • Patrick Smets dit

      Personne n’est obligé de considérer la drogue comme un must formidable, mais la plupart des effets socialement néfastes des drogues sont en fait liés à la prohibition et non à la drogue elle-même. Rappelons que les conséquences réelles de la prohibition sont la baisse de la qualité du produit, les problèmes de santé public lié aux conditions d’utilisation, la hausse délirante des prix poussant les consommateurs au vol et à la prostitution, le financement des mafias et des groupes terroristes internationaux, le maintient de pays entiers dans la guerre civile, la réductions des libertés dans nos pays, la corruption des institutions publiques et le développement d’énormes structures de blanchiment d’argent entrainant des déséquilibres économiques mondiaux. Quant au but de réduire la consommation, il n’a jamais été atteint.

      • Peel Olivier dit

        Un grand merci pour votre réponse rapide à mes questions. Il est vrai que je mettais en avant un problème éthique et social plus que le problème du fléau global. Rien n’empêche des associations à agir sur le plan individuel et local.

  • Quentin dit
    • Peel Olivier dit

      Merci pour le lien. Je vais le lire attentivement.