Il n’y a pas de parti national en Belgique, comptez vous développez des mouvements affiliés pour les deux autres communautés présente dans le pays ?

Nous avons aujourd'hui une aile germanophone assez active et nous aurons probablement des candidats au parlement de la communauté germanophone. Nous espérons également inciter les libertariens flamands à se structurer et nous les accueillerons volontiers dans un parti national si tel est leur souhait. Mais, de toute façon, l'important, ce sont les structures locales. Nous sommes contre la centralisation et la combattons aussi en interne.
Ce poste a été rédigé par
Président du Parti Libertarien.
Les commentaires sont fermés.