Par quels moyens réduire la dette publique belge si vous supprimez les impôts, taxes et accises ?

Vous avez raison de soulever ce point. Le remboursement (ou la simple réduction) de la dette publique nécessite le maintien d'une fiscalité élevée, ce que nous ne voulons pas tolérer. Nous proposons donc l'annulation de la dette publique belge. C'est une mesure radicale mais qui ouvre au moins le débat entre l'arbitrage qui devra être fait entre créanciers et contribuables. Il n'y a aucune raison que les créanciers ne prennent pas au moins une partie des pertes causées par la faillite de l'Etat Providence. Pour en savoir plus sur ce point, je vous recommande la lecture des deux textes suivants Le point de vue libertarien sur la dette publique : http://www.contrepoints.org/2012/10/29/102389-rothbard-et-la-perspective-libertarienne-sur-la-dette-publique Le défaut souverain de la Belgique est inévitable : http://www.parti-libertarien.be/le-defaut-souverain-de-la-belgique-est-inevitable/
Ce poste a été rédigé par
Président du Parti Libertarien.
Les commentaires sont fermés.