Le libéralisme ne peut-il pas fonctionnent uniquement dans un monde idéal où les hommes ne sont guidés que par leur raison ?

Il n'y a qu'un seul monde, c'est le nôtre et les hommes y sont rationnels. Parfois, nous ne comprenons pas autrui parce que nous ne partageons ni ses valeurs ni ses conditions objectives d'existence, mais en pratique, tout le monde sait faire ses comptes, connaît ses propres intérêts et est capable d'agir en vue d'une amélioration de sa situation. L'idée inverse d'un abrutissement général est évidemment un prétexte au maintient du pouvoir tentaculaire de l'Etat. Je n'ai d'ailleurs jamais rencontré personne qui se considère lui-même faire partie de la foule abrutie est être irrationnel dans son comportement. Par contre, j'ai entendu mille fois cet argument pour priver le voisin du droit élémentaire à vivre sa vie tranquillement. Remarquons enfin que si les hommes ne sont pas rationnels, je ne vois pas par quelle magie ils le deviendraient une fois élu. L'Etat n'est pas une entité mystique qui confère un génie particulier aux députés et ministres (au contraire !) En définitive, soit les hommes sont rationnels et le libertarianisme est le meilleur système, soit ils sont irrationnels et la centralisation étatique est le pire système. Dans tous les cas, la liberté nous fera du bien.
Ce poste a été rédigé par
Président du Parti Libertarien.
Les commentaires sont fermés.