J’aimerais connaître votre avis sur le sujet polémique : l’huile de palme. Beaucoup d’élus voudraient légiférer contre (ex. Jacques Brotchi au MR). Hors, on sait qu’elle n’est pas dangereuse pour la santé (Symposium Huile de palme et santé). Quel est l’avis du président du parti libertarien ?

L'huile de palme doit rester un ingrédient alimentaire comme un autre et ne justifie pas de législation particulière. De façon générale, le Parti Libertarien s'oppose aux politiques hygiénistes qui visent à réglementer tout ce qui peut avoir une influence sur la santé. La santé n'est pas un absolu et c'est au consommateur d'arbitrer entre les différents éléments qui rentrent en compte dans ses achats, santé, prix, plaisir, etc. Le gouvernement n'a rien à faire dans nos assiettes et nos frigos. Nous regardons avec énormément de méfiance l'avalanche actuelle d'études plus ou moins sérieuses qui finissent par prouver qu'absolument tout est mauvais pour la santé. Il y a un danger pour la démocratie dans le recours systématique à la peur suscité par le cancer et d'autres maladies pour imposer des contrôles toujours plus tatillons sur toute la chaîne alimentaire. En autorisant l'Etat à s'occuper des actes les plus ordinaires de la vie quotidienne, nous abandonnons nos responsabilités de citoyens et d'hommes libres. C'est un processus qui alimente d'autres démissions et nous rend finalement totalement dépendant d'un Etat omnipotent. Si quelqu'un n'aime pas l'huile de palme, ou s'il pense que c'est mauvais pour la santé, il n'a qu'à pas en consommer.
Ce poste a été rédigé par
Président du Parti Libertarien.

2 commentaires on "J’aimerais connaître votre avis sur le sujet polémique : l’huile de palme. Beaucoup d’élus voudraient légiférer contre (ex. Jacques Brotchi au MR). Hors, on sait qu’elle n’est pas dangereuse pour la santé (Symposium Huile de palme et santé). Quel est l’avis du président du parti libertarien ?"

  • Francis dit

    Le Symposium Huile de palme et santé n’est rien d’autre qu’un groupe qui a réuni un ensemble de personne en relation avec l’industrie. Aucun débat, rien que du lobbying.

    Vous dites « Si quelqu’un n’aime pas l’huile de palme, ou s’il pense que c’est mauvais pour la santé, il n’a qu’à pas en consommer. » Oui c’est vrai. Mais en tans que libertarien, on est pour l’information. Or les producteurs et revendeurs d’huile de palme ne veulent pas dire quand l’huile de palme est utilisée. Les aliments : huile végétale, et autres additifs. Cosmétique, agrocarburant. Si on n’en veut pas on peut ne pas en consommer, comme le reste. Mais 1 : il faut savoir où elle est. 2 : être conscient(e) que les genre de symposisum ne sont pas des avis éclairés mais de la com’.

  • Gert dit

    @Francis sur quelle base pouvez-vous avancez cela ? sachant que 1 : l’huile de palme n’est pas dangereuse, les acides gras saturés contenus dans cette huile ne sont en effet pas associés au risques cardiovasculaires et cela a été prouvé par des chercheurs de l’Université de Cambridge et de l’Université de Harvard. 2 : de nombreux médecins et nutritionnistes soutiennent que les graisses saturées sont essentielles pour l’organisme humain contrairement aux graisses trans qu’il faut bannir de notre alimentation. 3 : l’huile de palme remplace les graisses hydrogénées mauvaises pour la santé. Ces éléments scientifiques sont des informations essentielles à la compréhension du débat !