Warning: trim() expects parameter 1 to be string, array given in /home/partilib/www/wp-content/plugins/the-events-calendar/src/Tribe/Main.php on line 2449
Quel est le lien entre libertarianisme et capitalisme ? | Parti Libertarien

Quel est le lien entre libertarianisme et capitalisme ?

Il est important de se souvenir que le libertarianisme est une philosophie politique, là où le capitalisme est un mode de production. Ce qui intéresse le libertarien, c’est que chacun soit libre de toute coercition et voie sa propriété respectée. Il se trouve que le capitalisme est un mode de production efficace, basé sur les actions libres des acteurs du marché. De ce fait, les libertariens sont généralement favorables au capitalisme. Mais il faut introduire deux précisions.

Pour le libertarien, il ne peut être question de contraindre des individus à utiliser un mode de production plutôt qu’un autre. Si des individus souhaitent se mettre ensemble pour utiliser un autre mode de production (coopératives ou communautés autarciques par exemple), le libertarien n’y trouve rien à redire, tant que ceci n’est imposé à personne.

Ensuite, si le libertarien apprécie généralement le capitalisme libre, il en déteste les formes dévoyées qu’on peut en connaître aujourd’hui, souvent désignées par le terme « capitalisme de connivence » ou « crony capitalism ». Dans ces systèmes, il devient fréquent que de grandes entreprises, via du lobbying par exemple, influent sur le gouvernement pour obtenir des faveurs au détriment des autres entreprises. Il s’agit le plus souvent de réglementations qui les favorisent, mais il existe d’autres méthodes. La force publique est ainsi utilisée pour profiter à une ou plusieurs entreprises et nuire à d’autres. Ceci constitue pour les libertariens une agression illégitime.

L’exemple type de ce genre de réglementation est le monopole public qui interdit à des entreprises de prester certains services. Ceci revient à utiliser la (menace de la) violence à l’encontre d’entreprises – et donc in fine d’individus – et est donc contraire au principe de non-agression qui fonde le libertarianisme. Mais le raisonnement est exactement le même quand une entreprise ou un groupe d’entreprises obtient un régime fiscal différent des autres.

Le libertarianisme est donc favorable au capitalisme, mais sans l’imposer à qui que ce soit, et en restant critique à son égard.