Entrepreneurs, vous aussi, faites grève !

Entrepreneurs, vous aussi, faites grève !

Les syndicats appellent à la grève générale et veulent bloquer tout le pays. Oui, vous en serez les premières victimes. Mais, contre toute attente, vous devriez leur emboiter le pas.

Ça ne sert à rien de vous époumoner pour réaffirmer votre droit au travail. Au final, vous ne faites qu’alimenter vos adversaires. De toute façon, la stratégie syndicale consiste à créer un maximum de nuisances. Donc, vos cris ne les impressionneront pas et ne feront que les confirmer dans l’efficacité de leur tactique. Ce 15 décembre, tout le monde jouera son rôle dans une pièce écrite d’avance et la conclusion pour les entrepreneurs sera la même qu’à chaque fois : rien. Il est temps d’inventer un nouveau scénario.

Puisque, finalement, vous n’êtes jamais que des « salauds de patrons », soyez salauds jusqu’au bout : faites comme la FGTB. Faites grève ! Mais une vraie grève, une grève au finish ! Cessez de collecter la TVA, cessez de générer des revenus imposables, cessez d’investir dans vos entreprises. Cessez de vous décarcasser à essayer de faire tourner un pays qui vous déteste de toute manière.

Vous n’avez même pas besoin de fermer boutique et de licencier votre personnel. Laissez simplement un mot sur votre bureau pour dire que vous ne viendrez plus. Prenez-vous quelques mois de congé, vous les avez bien mérités. Faites la grasse matinée, profitez de vos enfants, lisez enfin ce livre qui vous attend depuis trois ans sur la table du salon. Et voyez si la Belgique peut continuer à vivre sans vous.

Quand les politiciens auront perdu dix, vingt, trente pourcents de leurs recettes fiscales, tout d’un coup, ils vont se mettre à réfléchir. Et tous ces problèmes apparemment insolubles qui nous empoisonnent depuis 40 ans, vous verrez qu’ils vont se résoudre comme par magie.

La grève est une arme redoutable. Utilisez-là !

Ce poste a été rédigé par
Les commentaires sont fermés.