« Autorisation des OGM. » – Etant donné les conséquences observées sur l’environnement direct (biodiversité, …), n’est-ce pas en violation du principe suivant : « L’écologie est un droit individuel. En portant atteinte à l’environnement d’autrui, on porte atteinte à sa liberté ou à sa propriété. » ?

Rejeter les OGM, c'est comme rejeter les médicaments. Ce n'est pas parce qu'il y a eu le scandale du Softenon qu'on doit interdire l'aspirine. Les OGM représentent un ensemble de produits tellement différents les uns des autres qu'une condamnation en vrac n'a aucun sens. Il faut que les OGM soient traités d'une façon similaire aux autres produits agricoles, tels les hybrides standard de l'agro-alimentaire. Il n'y a pas de risque spécifique à la technologie utilisée. S'ils causent des dommages à un tiers, le droit de la responsabilité suffit pour régler ces questions. http://www.contrepoints.org/2013/10/08/141708-1-800-etudes-confirment-linnocuite-ogm
Ce poste a été rédigé par
Président du Parti Libertarien.
Les commentaires sont fermés.